Modelisation Symbolique

La méthode de la Modélisation Symbolique

La modélisation symbolique est une méthode de facilitation. Dans ce processus, le client crée ses propres cartes métaphoriques pour trouver ses solutions et réaliser ses objectifs.

Le client trouve une métaphore qui correspond à son objectif. Le facilitateur, par ses questions, fait évoluer la métaphore initiale en Paysage Métaphorique. Le client y découvre des obstacles ignorés, des freins cachés mais aussi des ressources parfois inattendues. Il apprend que le schéma répétitif, illustré par sa métaphore, peut se transformer et lui livrer les clefs d’une solution. Les solutions métaphoriques seront converties en actions concrètes.

Source: « Manuel de Clean Coaching » de Bogena Pieskiewicz, InterEditions 2016.

L’origine de la modélisation symbolique

Les résultats hors du commun et la renommée de psychothérapeute innovant   de David Grove attirent l’attention de l’Américaine Penny Tompkins et du Britannique James Lawley. Couple dans la vie, ils sont tous deux enseignants en Programmation Neuro-Linguistique (PNL). Ils proposent à David Grove, sur le modèle de la PNL, de transformer sa compétence intuitive en méthode qui puisse être enseignée. David accepte la proposition en posant comme condition l’interdiction de le questionner sur ce qu’il fait.

Pour appréhender et étudier son approche, Penny et James deviennent à tour de rôle patients et élèves. Ils mettent à plat et formalisent la manière dont David Grove conduit la séance en utilisant la métaphore personnelle du patient. Ils partent de la façon de faire de David Grove pour bâtir une méthode qu’ils baptisent la Modélisation symbolique. Le résultat de cette modélisation fera l’objet d’un livre publié en 2000, à compte d’auteurs. Son titre : « Des métaphores  dans la tête: transformation par la Modélisation Symbolique et le Clean Language » InterEditions Dunod 2001.

Source: « Manuel de Clean Coaching » de Bogena Pieskiewicz, InterEditions 2016.